D’où vient ce phénomène ?

Il est difficile de donner une chronologie précise du phénomène d’automatisation. En effet, si nous partons de notre définition, l’Homme a toujours cherché à développer des machines et des procédés lui permettant de gagner du temps tout en lui permettant d’être plus efficace et plus productif. Pour se déplacer, l’Homme a substitué ses jambes par des animaux dans un premier temps, puis a inventé le train, la voiture, l’avion… et plus généralement tous les moyens de transport que nous connaissons aujourd’hui qui permettent d’acheminer des marchandises et des personnes d’un bout à l’autre de la planète.

On peut voir un exemple de l’automatisation dans ce développement, passé et à venir : qui sait ce que seront les transports de demain ? Les drones, appareils commandés à distance par un humain, sont en plein essor actuellement et marquent une nouvelle avancée dans l’automatisation : supprimer le pilote pour gagner en efficacité et en rapidité; principe qui s’applique uniformément.

En résumé, l’automatisation est un concept aussi ancien que la civilisation, qui ne cesse d’évoluer en même temps que notre société. Ces évolutions sont présentes dans tous les secteurs d’activité, à l’échelle mondiale. Ce qui se différencie aujourd’hui, c’est la croissance exponentielle de l’utilisation de machines ou de programmes informatiques pour répondre à nos besoins. Nous sommes arrivés à un tournant majeur dans cette évolution : cela soulève de nombreux enjeux technologiques, sociaux et moraux que nous allons tenter de soulever dans cette cartographie.

Nous allons dans cette étude nous concentrer sur l’automatisation dans le secteur industriel : les technologies utilisées, les principaux acteurs et les enjeux économiques et sociaux autour de ce phénomène.